Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Nature’ Category

Roseau

Raide mais souple, Ensemble

Oser le paradoxe, Nuage soufflant

Se délecter de son duo, Avec le vent

Entourloupe, Cercle du voyant

Avec grâce, Cape ample

Union enracinée, Eau et guérison

Publicités

Read Full Post »

Si vous montez un jour au Mont-Vully, ne manquez pas la vue sur les 3 lacs et sur la Tène, les grottes, allez voir le rempart celtique et « le palet roulant ». Le palet « et » et non pas « ais ». quoi que…..Laissez-moi vous conter son histoire.

Personne ne sait vraiment d’où vient ce nom. Certes, la forme parle en faveur d’un palet. Mais un palet roulant ????

Certains disent que c’est Gargantua qui lança la pierre depuis le sommet de la Furka qu’elle roula depuis le haut du Mt-Vully et s’arrêta là où elle est maintenant. La science dit qu’elle vient bien de la Furka, mais qu’elle a voyagé sur les glaciers. D’autre encore disent que cette pierre a été crachée par l’un des monstres souterrains du lac de Neuchâtel. Vous ne saviez certainement pas que nous avions des monstres juste en dessous de cette montagne ? Presque aussi gros que le monstre du Loch-Ness. Et apparemment, ces monstres mangent parfois les jeunes filles. Il y en a donc plus qu’un. Donc, si vous êtes une jeune fille, attention. Mais apparemment c’est la seule chose qu’il aime. Ce monstre peut être plus long qu’un homme…. et peser plus de 70 kg. Le plus gros jamais sorti d’un lac pesait 306 kg pour 5 m. Donc la jeune fille à peu de chance de s’en sortir. Mais ce monstre vorace ne gagne pas toujours la bataille. En effet, il peut être parfois pêché…. mais pas par des jeunes filles. Il s’appelle…. Silure.

En fait, cette pierre est une porte d’entrée. La porte d’entrée pour aller manger chez le diable. Vous n’aviez pas imaginé ceci ? Parfois, le diable en personne sortait même pour prendre l’air et observer le lac. Pour faire rouler son palet et pour rentrer, je ne sais pas s’il fallait toquer, ni où, ni comment. Mais la porte était parfois ouverte. On dit que c’était à Minuit ou à certains moments précis de l’année. En tous cas, fuyez à toutes jambes si jamais vous aviez l’impression qu’elle s’était ouverte pour vous. Parce que si cela arrive, vous deviendriez immédiatement prisonnier du diable en personne … Lorsque la porte est ouverte, plus rien à faire pour personne. Là, ce n’est plus seulement les jeunes filles qui sont en danger. Mais tout le monde. On entrait dans le palais « ais » pour festoyer avec le diable, attiré par ses grillades. Et lorsqu’on se retournait, la porte était fermée et impossible de ressortir.

Donc, dans l’ancien temps, personne n’était autorisé à s’approcher de cette pierre. Tout le monde en avait peur… ou presque. Et les curieux ne revenaient jamais pour en parler .

Vous me direz que ne je fais pas une bonne cheminante druide. Je vous parle du diable. Mais…. qui vivait ici avant qu’on y mette le diable ? Que faisait-on en ce lieu ? Quelle sorte de porte d’entrée était-ce ? A vous de trouver. Mais je sais une chose pour sûre : jamais le diable n’a habité ici. Il se serait trop souvent battu avec les silures pour avoir les jeunes filles.

Read Full Post »

Beaucoup de choses ont été écrites sur les arbres. Depuis la botanique jusqu’à la magie antique, en passant pas tout ce que vous voudrez d’autre. Mais lorsque j’ai commencé à travailler avec les arbres, j’ai dû apprendre à les connaître. Au delà des caractéristiques de l’espèce, chaque arbre a, en quelque sorte, son caractère ou sa personnalité, plus ou moins visible. Comme chez les humains, vous n’en trouverez pas deux parfaitement semblables. L’un aura un tronc plus comme ceci, l’autre une branche comme cela ou des racines encore autrement. Au delà des spécificités visibles, les arbres ont aussi des qualités « invisibles », ou plutôt « discrètes ». Pour les trouver et donc pour rencontrer un arbre autrement, la première chose importante est de respecter l’arbre et de prendre le temps d’apprendre à le connaître.


Voici quelques questions pour guider votre expérience. Certaines vous parleront, d’autres pas. Et c’est très bien comme cela. Chacun est différent et chacun réagit autrement. Mais ce qui est important, c’est d’expérimenter.

 

DSC00014

 


Après avoir choisi un arbre, commencez par l’observer.

– Quelles caractéristiques a-t-il ?

– A quoi vous fait-il penser ?

– Quelle est sa forme (hauteur, largeur, branches basses ou non, penché d’un côté ou de l’autre, forme plutôt ronde ou élancée).

– Qu’en est-il de la couleur de son feuillage (vert clair ou plus foncé, couleurs d’automne, etc…)

– Si l’arbre que vous avez choisi a des feuilles, sont-elles rondes, lobées, dentelées ? S’il porte des aiguilles, sont-elles pointues, rondes, longues ? Qu’en est-il des fleurs ? Quelles significations ont ces caractéristiques ?

– Est-ce que son tronc est atteignable ou « protégé » par des branches basses, une autre végétation ?

– Qu’en est-il des branches et des racines ?

– Quelles sensations vous procure-t-il ?

– Touchez-le à divers endroits (grosses et petites branches, tronc, aiguilles ou feuilles s’il y en a, tige, fleurs, etc….). Est-ce que la sensation est partout semblable ?

– Secouez doucement une feuille, une petite branche et une plus grosse, ou une tige. Que se passe-t-il ? Qu’est-ce qui bouge ? Secouez le tronc. Adaptez votre force à l’arbre avec lequel vous travaillez. Le but n’est pas de casser quelque chose mais d’observer la réaction de l’arbre et votre propre réaction.

– Comment les choses changent-elles lorsque tout est humide, enneigé ?

– On parle d’arbres « nus » en hiver. Le sont-ils vraiment ?

– Observez les fleurs des arbres/plantes si elles sont présentes. Quel est leur message ? Quelle odeur ont-elles ?

– Qu’en est-il des fruits ? Un pive n’est pas semblable à un gland ni à un pomme. Qu’est-ce que l’arbre donne au travers de son fruit ?

– On parle toujours de recevoir de l’arbre. Qu’en est-il de donner ? Que peut-on offrir à un arbre ?

Si vous faites juste pour avoir fait, vous n’aurez probablement que peu de bénéfices de l’exercice. Par contre, la question du sens est importante. Par exemple, un arbre qui penche du côté droit, qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? Ou l’odeur de cet arbre, que me rappelle-elle ? Ou encore, pourquoi ai-je choisi un résineux ?

Donner du sens est primordial. C’est ce qui fera que l’expérience sera enrichissante et peut-être même bien au delà.

 

 

DSC01112

Read Full Post »

On sait que les druides pratiquaient la divination au travers de divers moyens. Parmi leurs méthodes, le vol des oiseaux. Pour autant que je le sache, nous n’avons aucune trace d’interprétation. Si cet outil nous intéresse, nous devons donc reconstituer un outil. Une interprétation intéressante (en anglais) se trouve sur le site de l’OBOD :

http://www.druidry.org/board/dhp/viewtopic.php?f=2&t=32786&p=353684&hilit=birds#p353684

Read Full Post »

Ballenberg

Si vous allez au Musée de l’Habitat Rural à Ballenberg, ne manquez pas leur droguerie. Un endroit extraordinaire pour qui s’intéresse aux plantes médicinales. Lors de ma visite, le droguiste présent avait « le physique de l’emploi ». Il ne parlait malheureusement pas bien le français mais j’ai tout de même réussi à comprendre qu’il faisait un sirop pour la toux au thym. Ils vendent une petite brochure sur les plantes médicinales (en français cette fois) assez intéressante. Elle donne le nom des plantes, la partie utilisée et son application. Un autre détail intéressant : vous saurez si la plante que vous convoitez est protégée (donc à planter dans votre jardin ou sur votre balcon) ou si vous pouvez la cueillir sans arrière pensée. Je ne vous parle pas de la droguerie. J’aurais acheté la moitié du magasin si j’avais pu….

Autre chose intéressante : une scierie. Voir un gros tronc être scié dans sa longueur uniquement par l’énergie d’une roue à eau…..à ne pas manquer.

scierie

Nous n’avons pas eu le temps de visiter la chocolaterie (ce sera pour une autre fois….) mais goûtez à leurs tuiles aux amandes. Un régal. De même que leur fromage et leur saucisse sèche.

maisons

Et pour conclure : la plus belle ferme de Ballenberg. Croyez-moi, elle vient du Pays de Neuchâtel….

fermeneuch

Encore une chose : nous avons eu le privilège de voir une vieille femme toute ridée filer du lin….. Que de beauté !



Read Full Post »

Je ne suis pas très copine avec les champignons, mais que vous les aimez ou pas, allez donc faire un tour là bas si vous en avez l’occasion. L’exposition permanente est intéressante. Et l’exposition temporaire « au Diable, nos vieux démons » encore plus (jusqu’au 31 décembre 2009).

mycorama1

Des ronds de sorcières au feu de St-Antoine en passant par les sorcières de Salem et les phénomènes hallucinatoires dus à la consommation des champignons, on y rencontre aussi la bioluminescence. Et lorsqu’on entre dans la « chambre noire » et que l’on voit un halo incertain et blafard, on comprend aisément qu’une telle vision la nuit dans la forêt ait pu faire penser à des sorcières ou au diable…..

mycorama2

Read Full Post »

Rives du Lac de Neuchâtel

L’autre jour, les rives du lac de Neuchâtel….

lacneuchatel

Read Full Post »

Older Posts »